Les Nagas sont un groupe ethnique d’origines Tibeto-Birmane établis pour une grande majorité dans la région autonome du Nagaland Indien et dans la zone Naga auto administrée dans l’état du Sargaing en Birmanie. Peut connu avant le 19e siècle et les tentative d’annexion de leur territoire au Raj Britannique, leur culture est restée méconnue et leur contact redoutée en raison de leur pratique guerrière de la décapitation. Leur résistance aux vagues colonialistes a donné naissance à un territoire autonome à l’indépendance de l’Inde en 1920. Depuis de nombreux groupes indépendantistes actifs opèrent dans ces régions et les conflits avec l’armée sont toujours d’actualités.
Composé de 16 groupes ethniques repartis en plus de 30 tribus parlant pas moins de 90 dialectes, le peuple naga possède une culture riche et des traditions fascinantes qui s’effacent progressivement depuis leur conversion au christianisme dans les années 50.

J’ai réalisé un premier reportage dans les villages Nagas côté Birman en 2018 avec pour objectifs de rencontrer les différentes tribus pour comprendre leur situation actuelle et de mettre en image leur tradition. Ces images illustrent le combats de ce peuple pour la survie de son identité. Pour faire revivre leur culture et leurs traditions, des rassemblements inter tribaux sont organisés annuellement.